charlotte bonnet de nuit

Les bonnets en satin aident à maintenir l’hydratation de vos cheveux en empêchant vos draps en coton d’absorber toute l’humidité de vos cheveux. En cet estat elle découvroit une soûtane de satin gras et un bas de soye verte qui estoit une chose moult belle à voir. Quoy que ce fust un gentil-homme des mieux faits de France et un des plus spirituels, qu’il eût l’air galand et l’ame passionnée, cela n’estoit pas ce qui faisoit le plus d’impression sur son esprit: elle faisoit grand cas de toutes ces belles qualités; mais elle ne vouloit point engager son coeur qu’en establissant sa fortune. Ce qu’on pourroit trouver à redire au present que je te fais, c’est qu’il n’y est parlé que de bagatelles, et qu’il n’instruit que de choses peu importantes. Encore qu’ils eussent signé enfin ce contract, ils n’estoient pas pour cela d’accord; leur contrarieté parut encore à l’eglise et devant le prestre: car ils estoient si accoustumez à se contredire que, quand l’un disoit ouy, l’autre disoit non, ce qui dura si long-temps qu’on estoit sur le point de les renvoyer, lors que, comme des joüeurs à la mourre, qui ne s’accordent que par hazard, ils dirent tous deux ouy en mesme temps, chacun dans la pensée que son compagnon diroit le contraire.

Il a juré depuis (et ce n’est pas ce qui doit obliger à le croire, car il juroit quelquefois assez legerement, mais j’ay veu des experts en galanterie qui disoient que cela pouvoit estre vray) que, dans toutes ses avantures amoureuses, il n’a jamais souffert un plus grand ennuy, ny de plus cuisantes douleurs, qu’avoir esté obligé de paroistre en ce mauvais estat la première fois qu’il aborda sa maistresse; aussi, quoy que la violence de son amour le pressast plusieurs fois de luy declarer sa passion, et qu’il s’en trouvast mesme des occasions favorables, il reserra tous ses compliments, et, s’imaginant qu’autant de crottes qu’il avoit sur son habit estoient autant de taches à son honneur, il estoit merveilleusement humilié, et il ressembloit au pan, qui, apres avoir regardé ses pieds, baisse incontinent la queuë. Et, comme maintenant ses occupations sont plus sérieuses, cet ouvrage n’auroit jamais veu le jour si l’infidelité de quelques-uns à qui il l’avoit confié ne l’avoit fait tomber entre mes mains: C’est pourquoy je ne t’ay pû donner la preface entière; j’en ay tiré ce que j’ay pû, aussi bien que de plusieurs autres endroits du livre, que j’ay fait accommoder à ma maniere.

Mais puisqu’un roman n’est rien qu’une poésie en prose, je croirois mal débuter si je ne suivois l’exemple de mes maistres, et si je faisois un autre exorde: car, depuis que feu Virgile a chanté Ænée et ses armes, et que le Tasse, de poëtique memoire, a distingué son ouvrage par chants, leurs successeurs, qui n’estoient pas meilleurs musiciens que moy, ont tous repeté la mesme chanson, bonnet nuit et ont commencé d’entonner sur la mesme notte. LE ROMAN BOURGEOIS OUVRAGE COMIQUE LIVRE PREMIER Je chante les amours et les advantures de plusieurs bourgeois de Paris, de l’un et de l’autre sexe; et ce qui est de plus merveilleux, c’est que je les chante, et si je ne sçay pas la musique. Pardon de vous déranger, mar’chef, dit-il en portant la main droite à son bonnet de police; pardon, mais sans vous manquer de respect, le bourgeois demande quand vous serez prêt à partir. Et comme un excellent portrait nous demande de l’admiration, quoy que nous n’en ayons point pour la personne dépeinte, de même on peut dire que des histoires fabuleuses bien décrites et sous des noms empruntez, font plus d’impression sur notre esprit que les vrais noms et les vrayes adventures ne sçauroient faire.

Je ne veux point faire aussi de fictions poëtiques, ny écorcher l’anguille par la queue, c’est à dire commencer mon histoire par la fin, comme font tous ces messieurs, qui croyent avoir bien r’affiné pour trouver le merveilleux et le surprenant quand ils font de cette sorte le recit de quelque avanture. Le plaisir que nous prenons à railler les autres est ce qui fait avaller doucement cette medecine qui nous est si salutaire. Mais le mal-heur a voulu qu’ayant esté fait il y a long-temps par un homme qui s’est diverty à le composer en sa plus grande jeunesse, il luy est arrivé tous les accidens à quoy les premiers fueillets d’une vieille coppie sont sujets. Si tu crois voir le portrait de l’un, tu trouveras les adventures de l’autre: il n’y a point de peintre qui, en faisant un tableau avec le seul secours de son imagination, n’y fasse des visages qui auront de l’air de quelqu’un que nous connaissons, quoy qu’il n’ait eu dessein que de peindre des heros fabuleux. Il n’eust pas si-tost remené sa maistresse jusqu’à sa porte, qu’avec une profonde reverence elle le quitta, luy disant qu’il falloit qu’elle allast songer aux affaires du ménage, et qu’aussi bien sa maman lui crieroit si elle la voyoit causer avec des garçons.