bonnet huteau nuit boreale

Dormir sur votre drap de coton habituel provoque des frictions entre vos cheveux et le drap, ce qui entraîne des pointes fourchues. Ils permettent de remplacer la perruque parfois ou alors d’alterner les styles en fonction des saisons, de vos envies ou de la tendance. Ses cheveux, assez courts, qu’on luy voyoit le matin au Palais, estoient couverts le soir d’une belle perruque blonde, tres-frequemment visitée par un peigne qu’il avoit plus souvent à la main que dans sa poche. Il avoit un surpelis ou rochet bordé de dentele, bien plicé et bien empesé; il avoit la barbe bien retroussée, ses cheveux estoient fort frisez, afin qu’ils parussent plus courts, et il affectoit de parler un peu gras, pour avoir le langage plus mignard. Cet homme donc n’eut pas si-tost jetté les yeux sur Javotte (tel estoit le nom de la demoiselle charitable qui questoit) qu’il en devint fort passionné, chose pour lui fort peu extraordinaire, car c’estoit, à vray dire, un amoureux universel. Celuy qui donnoit la plus grosse piéce estoit estimé le plus amoureux, et la demoiselle qui avoit fait la plus grosse somme estoit estimée la plus belle.

Cette fille estoit pour lors dans son lustre, s’estant parée de tout son possible, et ayant esté coiffée par une demoiselle suivante du voisinage, qui avoit appris immediatement de la Prime. Après cela il la bâtiroit superbement selon la dépense qu’y voudroit faire son imagination. J’aurois bien plutost fait de vous la faire peindre au devant du livre, si le libraire en vouloit faire la dépense. Il vouloit qu’on jugeast de l’excellence de son sermon par les chaises, qui y estoient louées deux sous marqués. Comme les petits enfans sont les singes des grandes personnes, le petit Amour, qui vouloit imiter sa maistresse, prit bientost ses inclinations. Juste paralelle de ces gens avec ceux qui empruntent des enfans, ou qui en vont prendre aux enfans trouvez, pour mieux demander l’aumosne. C’estoit un jeune abbé sans abbaye, c’est à dire un tonsuré de bonne famille, où l’un des enfans est tousjours abbé de son nom.

Mais j’ay eu tort de dire qu’il n’estoit pas reconnoissable: sa mine, son geste, sa contenance et son entretien le faisoient assez connoistre, car il est bien plus difficile d’en changer que de vestement, et toutes ses grimaces et affectations faisoient voir qu’il n’imitoit les gens de la cour qu’en ce qu’ils avoient de deffectueux et de ridicule. C’est aussi ce qui rend les autheurs si friands de telles descriptions, qu’ils ne laissent passer aucune occasion d’en faire; et ils les tirent tellement par les cheveux, que, mesme pour loger un corsaire qui est vagabond et qui porte tout son bien avec soy, ils luy bâtissent un palais plus beau que le Louvre, ny que le Serrail. Deux mots empruntés aux rapports des trappeurs suffiront pour donner une idée de ce qu’il valait à leurs yeux: d’un coup de poing il avait assommé un bison, il suivait un cheval à la course, logeait à deux cents mètres de distance une balle dans l’oeil d’un daim, et à un mille d’intervalle son oreille pouvait discerner, sur la prairie, le pas d’un homme de celui d’une femme. Puis, ayant quitté sa pagaie, qui fut déposé, doucement au fond du canot, elle le fit avancer sous l’arche, en se servant de ses deux mains comme de deux nageoires aux deux côtés de l’embarcation.

Il commenceroit son éloge par l’origine de son nom; il diroit qu’elle a esté annoblie par ce fameux docteur Albert le Grand, qui y tenoit son écolle, et qu’elle fut appelée autrefois la place de Me Albert, et, par succession de temps, la place Maubert. Son collet de manteau estoit bien poudré, sa garniture fort enflée, son linge orné de dentelle; et ce qui le paroit le plus estoit que, par bon-heur, il avoit un porreau au bas de la joue, qui luy donnoit un honneste prétexte d’y mettre une mouche. Il lui en donna un avec joie, et luy offrit de luy rendre un pareil office s’il en trouvoit l’occasion. Il vous feroit voir un temple aussi beau que celuy de Diane d’Ephese; il le feroit soûtenir par cent colomnes corinthiennes; il rempliroit les niches de statues faites de la main de Phidias ou de Praxitelle; il raconterait les histoires figurées dans les bas reliefs; il feroit l’autel de jaspe et de porphire; et, s’il luy en prenoit fantaisie, tout l’édifice: car, dans le pays des romans, les pierres precieuses ne coûtent pas plus que la brique et que le moilon. Cependant il crût faire mieux sa cour dans son cabinet, en écrivant à sa maistresse quelque chose qu’il auroit eu le loisir de méditer, qu’en lui parlant de vive voix, à cause que sa timidité luy ostoit quelquefois la facilité de s’exprimer sur le champ.

Consultez notre page d’accueil pour en savoir plus sur bonnet de nuit femme.